Follow by Email

mercredi 23 octobre 2013

Thailande explication de la dernière semaine

Bon, je sais, les nouvelles tardent un peu à venir... Le fait que rien n'ait été planifié au préalable pour laisser la place à la liberté et bien, il faut tout de même un peu organiser sur place. Après il y a le quotidien, qui prend du temps, on ne parlera pas de routine tout de même... Il y a eu le départ du papa. Et notre organisation pour le Cambodge. Le soir, répondre à quelques messages, lire son courrier... passer un ou deux coups de fil (vive skype!! 4,5 euros par mois et appels illimités vers la France). Alors le blog il rame un peu.

Bon, nous allons bien pour commencer. Là on a quitté la Thaïlande et on est au Cambodge depuis le 21. Je vais essayer ce soir déjà de finir la Thaïlande.

Avant de commencer, dans mon dernier article de blog 2 grosses erreur. Evidemment, ce n'était pas le mékong. Le bouddha de Bangkok vert n'est pas en émeraude mais en jade... désolée

Alors, le sud, le nord, l'est de la Thaïlande... et bien rien de tout cela. En fait, on a vu et aimé dans le sud, les endroits que les gens détestent. Alors on a continué notre voyage "différent", on est resté sur place, on n'aura pas vu le nord ni l'est. En fait, on savait que le nord était vraiment chouette et plus authentique. On voulait y aller. Mais bon, le train que l'on voulait prendre a déraillé le 17 juillet dernier, donc ils refont les voies. Il nous restait l'avion, mais trop tard donc trop cher. Et le bus, mais pas convaincu par les commentaires sur la conduite des "pilotes". Et puis, le nord, c'est Chiang Mai. Sur le net, on parle d'une jolie ville mais surtout de tout ce que l'on peut faire et visiter à partir de cette ville. Ce que l'on peut faire, c'est des treks (parfois les internautes parlent plus de balade sous appellation treks). On peut aussi faire des balades à dos d'éléphants. Tout un dossier l'éléphant dans ce pays : il y a ceux qui leur font faire des promenades de touristes avec nacelle et ceux qui les critiquent... et qui proposent des alternatives. C'est simple : la balade en nacelle pas très long et pas très cher mais la rumeur gronde, on crie au scandale : ces pauvres animaux ont le dos fragile et ils sont exploités!! Puis la solution, je suis une gentille association qui m'occupe des éléphants malheureux, allez viens m'aider gentil voyageur et là c'est le drame financier. 3 jours de bénévolat peut coûter jusqu'à 375 euros par personne (quand tu penses que le salaire moyen c'est la moitié.). Donc, tu ramasses du crottin d'éléphants, tu les brosses et tu te promènes sur leur dos sans nacelle mais cela coûte très très cher... Problème d'éthique ou gros business??? N'étant pas cornac pour connaître la réponse, on a décidé de s'abstenir de balade à dos d'éléphant et encore plus de soin pour éléphant, c'est pour cela que l'on est allé voir cette association à Ayutthaya où l'on peut s'approcher des éléphants. Justement, eux ils font payer 375 euros pour 3 jours de travail bénévole... et en discutant avec une dame qui s'occupe des éléphants (celle qui reçoit même des bisous d'éléphanteaux), elle nous a dit que les éléphanteaux à l'âge de 2 ans iraient dans une école pour soit apprendre à faire des spectacles dans des zoos par exemple ou soit deviendraient des porteurs de touristes sur les sites touristiques... Alors, business is business!
Après dans le nord, il restait à voir les femmes girafes, sur le net toujours et encore, on en parle plus comme des gentilles dames birmanes qui vendent des souvenirs pour touristes en manque de folklore... vrai ou faux, on sait pas on n'y est pas allé. Et enfin, il y avait des descentes en rafting et aussi en radeaux de bambous, mais au vu des inondations répétées, on s'est dit que cela allait ressembler au chutes du Niagara...
Voici un tableau pas extraordinaire dépeint ainsi, mais bon dans la vraie vie, si tu es sans enfant de 8 ans, tu y vas. Mais avec des enfants de 8 ans, l'essentiel est leur rythme et surtout le plaisir. On n'aura pas tout vu (cela tombe bien cela est impossible), il faudra alors revenir... Les options envisagés avaient été le pont de la rivière kwaï (mais peut être 6 heures en 3 bus différents pour un pont; je crois que les loulous ne vont pas apprécier)), ou le sud de Bangkok ; Pattaya (mais réputation de décadence et prostitution), la mangrove (compliqué en transport en commun avec enfants) ou encore Sukkhotaï (des temples magnifiques mais des temples et encore des temples...) Alors, on est resté à Ayutthaya. Souvent les gens conseillent d'y passer la journée, nous on y a passé la semaine. On a eu envie de prendre le temps. Cette ville nous a plu, sa taille, ses habitants, son histoire, ses stands de nourriture incroyables, notre guesthouse au bord du fleuve même les parois étaient très très fines...

Donc, le reste de la semaine passée à Ayutthaya, on est allé passer quelques heures à Lopburi, la ville des singes, on s'est rendu dans un parc aquatique pour Thaïlandais (loin, mais alors très loin du centre ville surtout à vélo : 2 heures à l'aller on a bien cherché car indiqué nulle part et 30 minutes sous la pluie pour le retour, on était les seuls touristes), on a fait beaucoup de vélo, on a visité le musée des jouets, mais aussi le musée nationale avec des bouddhas, encore un temple ou deux, et Lluis et moi on est allés dans une piscine municipale. Il  y avait 3 Thaïlandais : Cha environ 20 ans et ses frères Go 9 ans et Golf 10 ans, ils jouaient à une sorte de cache cache les yeux fermés. Lluis voulait bien  jouer, alors on a demandé et Lluis a joué pendant une heure et demi. C'était vraiment sympa.

On a pu découvrir et savourer des fruits de fleur  de lotus, des beignets de fleur de lotus, des beignets de chocolat et coco, des brioches marbrées, du thé gélifié...

Puis on est retourné à Bangkok, ce fut visite du marché du week end qui soit disant commence le vendredi soir (que nenni), circulez y a rien à voir (sûrement l'été avec l'afflux des touristes, cela commence le vendredi soir). On est allé visité le musée nationale, vraiment extra pour mieux comprendre la culture thaïlandaise. On a visité le temple du mont d'or. Vraiment chouette et super vue. Dans la foulée un petit geocatching. On est allé dans la rue des backpakers!! c'est vraiment fait pour les touristes sacs à dos, mais en fait trop. Concours du plus grand baroudeur.... Mais il fallait le voir.

Puis Jordi est rentré en France. Nous on est allé visité le parc Lumpini en ville, c'était bien sympa : du sport, des activités en tout genre. Nous on loué un pédalo 'on a même vu l'eau de très près avec des tortues, des poissons de 80 cm et des varans de 1m40. On a trouvé 2 trésors. Il y avait un objet dans l'une des caches censé voyager. On l'a embarqué, on le laissera au Cambodge.

Puis le 21 c'était le jour du départ pour le Cambodge mais aussi mon anniv. Alors, c'est un peu honteux, mais on n'avait toujours pas réalisé de massage. Bilan : une heure de massage des pieds et des jambes pour tous les trois le matin avant de prendre un taxi, un avion et un tuk tuk. C'était dans un quartier non touristique, petit massage extraordinaire de 1 heure pour 4 euros par personne. Je crois que les loulous ont beaucoup aimé, ils ont souri béatement pendant 1 heure. Lluis était même frustré que l'on n'ait pas fait de massages plus tôt et plus souvent...

Cambodge, bien arrivé. Gros choc. Une certaine appréhension, nouveau pays avec 2 monnaies ; dollars pour tout et riels pour les centimes, beaucoup de gens peu fortunés et de très gros 4X4, une circulation folle : (pas de feu, un flux continu de motos, vélos, tuk tuk et voitures... qui ne s'arrêtent jamais et avec 10% de motos à contre sens tout le temps. Pour traverser, moi qui suis athée, je prie une petit coup avant, je prends même ma respiration....) 

Aujourd'hui le musée d'art national avec un guide francophone que pour nous. Trop bien on a un peu plus compris les successions de religions en Asie et leurs représentations. Guide très utile, car tout ce qui est exposé dans ce musée provient du site d'Angkor. Donc, une vraie chance de commencer dans ce sens la visite du pays. On devrait comprendre un tout petit mieux ce merveilleux site. Resto (premier resto depuis le début du voyage choisi dans le Lonely, bilan : déçus, assiettes très très copieuses mais sales... vraiment sales) On continuera à manger à l'instinct et à l'observation des locaux (pour les 3 semaines en Thaïlande personne a été dérangé un seul jour. Touchons du bois) Puis très longue observation des pécheurs au bord du fleuve, on a fini presque copains avec les pêcheurs. Visite d'un temple et d'un très grand marché. Bien sympa tout cela hormis la circulation. 

Pour ce qui est des photos, promis elles arrivent bientôt.

Bilan de la Thaïlande, on a aimé, on a beaucoup aimé, mais on a vu qu'un tout petit bout. Si tu vas à Saint Jean de Luz, tu risque d'adorer la France, mais si tu débarques à Marseille c'est moins sûre, quoique...

Pour nous la Thaïlande, ce fut des gens paisibles et agréables, leur sourire permanent, le contact instantané physique avec les garçons, on leur parle, les touche, leur sourit, la nourriture excellente, la facilité pour tout faire : manger, vivre, s'amuser, l'organisation et le respect, les temples, l'activité permanente, le fait que des gens mangent à toute heure de tout, les grands magasins ouverts à Bangkok 7 jours sur 7, soleil et pluie qui peuvent s'enchaîner en un instant, les vélos et les tuk tuks, les fruits exotiques, le fait qu'ici chacun semble faire ce qu'il sait faire: on se déplace en motos taxi ou taxi; on mange dehors ou achète à manger dehors... il y a des personnes  qui lavent le linge des autres; il y en a qui répare, d'autres qui cuisinent, d'autres qui vendent...., la Thaïlande c'est aussi le stress pour les moustiques (un peu), c'est malheureusement la perversion du tourisme de masse : on se sent parfois comme une carte visa sur patte, et les Thaîlandais sont assez réservés, donc ceux qui entament un discussion sont malheureusement intéressés (on devient du coup des fois parano, c'est dommage). Mon seul regret, on ne connaissait personne dans ce pays, je pensais louer des chambres chez l'habitant comme nous avons fait en septembre à Barcelone (expérience incroyable avec Gabriela et son fils) mais ici les seuls qui font cela sont des occidentaux qui louent des chambres pas forcément extra, souvent excentrées et plus cher que l'hôtel.... Donc zéro intérêt. J'espère que l'on va pouvoir un peu y remédier pour le reste du voyage.
Il est 3h du matin ici, je vais me coucher. J'essaierai de mettre les photos demain.

Bisous à tous

2 commentaires:

  1. Attention, il y a un problème de taille...aucune photo de la seule représentante de la gente féminine ! A rectifier d'urgence ! ;-D

    Biz

    Le club des 5.

    RépondreSupprimer
  2. Les 5 lettres répond au club des 5... J'ai rectifié, j'ai mis une photo de moi! Merci. Des bisous

    RépondreSupprimer

  • Titre Du Lien