Follow by Email

mardi 26 novembre 2013

On s'en va de Tad Lo à regret...

Nous devions partir hier, mais le mini bus qui fait le tour du plateau des Bolavens n'a pas fait son circuit faute de touristes. Bilan, nous avons été contraint de rester une journée de plus! Super, on ne voulait pas partir!

Visite du marché du village voisin, repos, classe et Sergi et Lluis sont, comme tous les jours, allés jouer avec leurs copains du village : jeux de ballon, saut au dessus de l'eau accrochés à une liane, bataille de gadoue (en place et lieu de la bataille de boules de neige) et concours de descente de boule de terre : ils confectionnent des boules en gadoue puis les roulent dans la terre pour qu'elles résistent, puis ils font rouler leur boule sur une petite pente... Les loulous en redemandent... Mais quand ils rentrent au bungalow : c'est douche et ils lavent leurs vêtements sous la douche! Non mais.... :-)

Hier soir, nous avons soupé chez Fandee avec Loïc, on s'est régalé, comme d'hab. Pendant que Loïc donnait son cours d'anglais, les loulous ont regardé un Louis de Funes...

Ce matin, nous avons fait notre balade sur le dos d'éléphant. Trop bien!!!
Nous étions sur des sacs et des coussins directement sur le dos de l'éléphant, il y avait tout de même une structure en bois pour ne pas tomber. Elle fut bien utile. La balade a duré une heure : dans la jungle, au bord d'une cascade et dans un petit village. Le prix est imbattable :5 euros par loulou et 10 pour moi. Chouette expérience! De toute manière, maintenant, ce sera plus urbain la suite de notre voyage. Après en Malaisie et au Vietman, je ne pense que l'on puisse beaucoup faire cela, alors ça c'est fait!

On va quitter ce petit paradis à 14h, aujourd'hui, le mini bus fait son tour et vient nous récupérer. S'il y a de la place, on devrait enchaîner avec un bus de nuit pour Ventiane ou Viang Vieng...
Les photos arriveront bientôt!
On vous fait des bisous

lundi 25 novembre 2013

De nos nouvelles

Je n'arrive pas à mettre à jour notre blog mais l'accès à Internet n'est pas toujours aisé. On arrive à se connecter lire ses mails, regarder facebook mais pour le blog....
Alors pour mettre le blog à jour, j'y ai passé presque 10 heures aujourd'hui, j'ai du réduire la taille de mes photos qui ne passaient pas du tout et j'ai du kidnapper la clé 3G de mon hôtel pour la soirée!!

Voilà, on va bien, on est sous le charme du Laos et des gens de ce pays. Les prochaines étapes sont Vang Vien, Luan Prabang et Ventiane.

On vous embrasse bien fort.

Paisible vie à Tad Lo


Dans la guesthouse Fandee, on peut manger au resto et cuisiner... Alors, on sera souvent de la partie avec Laure et Loïc, deux Lillois exilés ici. Ils louent de jolis bungalows, ont un resto et donnent des cours d'anglais bénévolement pour les enfants du village, mais aussi des cahiers, des stylos....
Ce soir, Lluis prépare une salade de haricots et un poulet au curry. Le lendemain, il apprendra à faire avec son frère des rouleaux de printemps...

Panier en osier pour cuire le riz collant. Je veux acheter ce panier!

Dans le ressort au dessus du village, il y a trois éléphants. On peut faire des balades dessus ou juste les regarder..

Le ressort
La rivière devant le ressort!
Avec sa cabane


La rivière


La cascade un peu plus haut





Départ pour une balade trek. Ca commence comme une balade 2 heures au milieu de splendides paysages, de rizières...














Notre guide du jour : Martin un Tchèque installé ici depuis un an et demi. Deux canadiennes nous accompagnent





Du coton

Arrivés en haut de la cascade, nous retrouvons Laure et Loïc venus à moto avec trois autres voyageurs à moto et surtout avec de nombreux enfants du village à l'arrière.
Il fait chaud et on a bien transpiré, alors à l'eau!



Place au pique nique, Laure et Loïc ont fait les courses et prépare le barbecue : ce sera des poissons frais en croute de sel!!! Un régal! avec tomates, riz collant, concombres, bananes...!!
Le barbecue sous haute surveillance
On joue, on se détend avant de repartir







Laure et quelques enfants du village
Loïc, Laure et quelques enfants du village


Martin nous fait repartir par un autre chemin. Chemin qu'il n'a pas pratiqué depuis 4 mois (saison des pluies) mais entre les glissements de terrain, les arbres qui ont poussé, ceux qui sont tombés. Du coup, notre balade se transforme en trek de 2 heures, les garçons ont dit que ce n'était pas pire qu'avec leur père. Mais que si c'était rigolo au début, cela l'était beaucoup moins plus tard! Juste avant la nuit, Martin jette l'éponge, on rebrousse chemin et on appelle un taxi de puis la cascade pour rentrer. OUF!

A la recherche du chemin perdu


Une crêpe pour oublier!

  • Titre Du Lien