Follow by Email

dimanche 27 octobre 2013

Aurevoir Bangkok


 Bangkok, a Thaïlande, c'est fini. On a vu qu'un tout petit bout de ce grand et beau pays. Du coup, il faudra revenir... On a aimé, on a observé un tout petit peu le mode de vie de ces habitants. Il y a des choses que l'on a adoré, d'autres qui nous ont étonné...

  • Pour Sergi, la Thaïlande ce sont des bouddhas et des temples, les vélos, un pays un petit pauvre, le métro aérien de Bangkok, les arbres arrachés au bord de la mer, on mange beaucoup de riz (les autres féculents sont rares et chers), les œufs de caille, les cheveux de barbe à papa locaux, les chiens errants auxquels il faut faire attention à cause de la rage, les temples d'Ayutthaya qui ont été en partie détruits pendant les guerres et même les reliques de bouddha en or volés, la tête de bouddha dans l'arbre, les taxis qui roulent à fond à 80 en pleine ville, les iguanes en pleine ville, les tortues en pleine ville, les tuk tuks, les gens qui mangent des tortues, des grenouilles, des serpents, des insectes et des larves; la soie thaïlandaise, les œufs roses, les pâtes blanches, les crêpes à l’œuf réalisées par le cuisinier comme une pizza, le parc, les zoos, le jus de canne, les enfants qui jouaient avec des pétards lors de la fête à Phuket, notre record : 12 litres d'eau à 4 en une journée, le fruit du dragon, les durians qui sentent très mauvais et qu'on n'a toujours pas testé (on n'est pas pressé de goûter), les massages...
  • Pour Lluis, la Thaïlande c'est pas plus pauvre qu'à Marseille, les bateaux pour traverser le fleuve à Ayutthaya, les petits crabes sur la plage, les uniformes dans les écoles, la méditation, les 12 millions d'habitants de Bangkok, il y a plein de bouddhas, un repas où la nourriture n'était pas comestible, les gens qui mangeaient des criquets et il fallait payer 10 baths pour prendre des photos, ils mangent des écrevisses, les pâtes de riz, il y a plein de seven eleven, le musée national de Bangkok, le palais royal avec la guide qui parlait anglais, les bijoux et les pièces (ovales en formes de boulets) de la petite exposition à côté du Palais avec les sabres du roi et de son fils, l'urne royale déplacée par plein d'hommes, les brochettes de viande, les glaces aux fruits, on mange beaucoup de glace car il fait chaud...
  • Pour Agnès, ce sont les sourires permanents, les variations de température (dehors et aussi entre l'intérieur et l'extérieur), le coût de la vie sympa et les massages extraordinaires, le fait que tout le monde tripote les loulous et les observe d'un regard bienveillant, les seven eleven tous les 30 mètres pour acheter de l'eau, le nombreuses caches de géocaching, les différentes positions des bouddhas, le fait que les Thaïlandais nourrissent tout le temps les animaux : poissons, tortues..., les ananas, mon corps a aimé ne pas manger de féculent, beaucoup de chiens errants...



Vol au-dessus de Bangkok, bye bye la Thaïlande
On est super sérieux




Maintenant l'avion redescend mais ce coup-ci, on est au Cambodge. Là, on survole la banlieue de Phnom Penh, ça fait pas très urbain...
voire campagne
voire campagne infondée...
On est arrive

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

  • Titre Du Lien